L'idée de ce colloque est née en Juillet 2010, lors d'une rencontre de travail entre Antoine Bioy (psychologue clinicien et alors vice Président de la SFETD) et Florence Barruel (psychologue clinicienne et alors membre du CA de l'AFSOS).

L'échange a porté en premier lieu sur le développement des approches interdisciplinaires, leurs conditions de réussite, leurs écueils (notamment la juxtaposition de compétences) et leurs obstacles.

Il a mis en évidence qu'un des freins majeurs au développement de l'interdisciplinarité, au delà des simples enjeux de pouvoir, est constitué par les problématiques d'incertitude auxquelles chacun est confronté lors de la mise en œuvre d'une telle démarche.

Il est apparu clairement aux deux interlocuteurs que ce thème de l'incertitude est particulièrement important, tant par son omniprésence dans la clinique, que par son poids sur la façon dont s'organisent les échanges interprofessionnels et dans la relation soignant/soigné.

Il a semblé aux protagonistes que pour mieux élaborer cette question, un regard croisé organisé sous l'égide de plusieurs sociétés savantes qui travailleraient de concert pourrait constituer une démarche pleine de sens et novatrice.

La SFETD et l'AFSOS ont immédiatement donné leur accord, rapidement rejoints par la SFAP. La SFPO a pu s'associer à cette dynamique à l'issue du premier colloque.

Le but de cette réunion inter-sociétés est de produire un savoir et de développer des pratiques en conséquence, autour du thème de la CLINIQUE DE L'INCERTITUDE.